pad-polissage

Les meilleurs pads de polissages

Les tampons de polissages ou pads sont le 2eme élément à bien choisir dans votre stratégie de correction de carrosserie avec le polish. Chaque type de pad de polissage a son propre rôle. Le choix du bon pad dépend de l’état de votre véhicule, de l’ampleur des défauts à corriger et du type de polisseuse que vous utilisez. Pour obtenir le meilleur résultat possible, il est essentiel de comprendre les différences entre ces trois types de pads et comment les utiliser efficacement.

Comme nous l’avons déjà vu précédemment, il y a plusieurs types de pads pour le detailing automobile:

1. Les pads en laine (wool pad) : Pour les corrections agressives

Généralement synthétiques, mais aussi disponibles en laine naturelle, les pads en laine sont la solution idéale pour les défauts majeurs ou en correction de « wet-sanding ». Malgré leur texture douce, ils sont les plus agressifs en correction de défauts. Couplés avec des compounds, ils offrent un niveau de correction intensif, faisant de ce tandem le choix parfait pour les défauts profonds. Cependant, du fait de leur agressivité, ils sont recommandés pour une utilisation avec des polisseuses rotatives et sur de très gros défauts.
Je n’en conseillerais pas ici car vraiment à reserver aux professionnels. On peut faire de gros dégâts avec.

2. Les pads en microfibre : polyvalence et résultats bluffants

Innovants et polyvalents, les pads en microfibre ont été conçus pour permettre une correction de défauts majeurs avec des polisseuses orbitales pures, comme la DAS6. Quand ils sont utilisés avec des polishs spécifiques comme les compounds, ils offrent des résultats impressionnants. De plus, il existe des pads microfibres spécifiques pour les compounds et d’autres pour les polishs de finition, rendant ces pads adaptés à une variété de tâches.

3. Les pads en mousse : L’option la plus courante pour chaque étape

Les pads en mousse constituent la majorité des pads rencontrés sur le marché. Disponibles dans une gamme de tailles (généralement de 3,5′ à 7′) et de couleurs, chaque couleur correspond à un code spécifique à chaque marque, indiquant le degré d’abrasivité du pad. Les mousses les plus denses et donc les plus dures sont à utiliser avec les compounds et autres polishs intensifs, tandis que les mousses très souples conviennent pour les polishs de finition, les « glazes » (lustrants) et cires de protection. On distingue les pads cutting (compounds), light cutting et polishing (polishs intensifs), finishing (finition), finessing (cires et glazes).

Je vous mets ici le tableau du classement de l’abradivité des pads SPTA :

tableau abrasivité tampons SPTA

Rappelez vous, on commence toujorus par l’approche la moins agressive afin de preserver notre vernis. On fait un test sur une zone reduite et on ajuste en fonction du resultat.

Retour en haut